Mellow Yellow : la fin de quelque chose annonce toujours le début d’autre chose

Qu’est ce que je suis philosophique aujourd’hui… 

Mellow Yellow_5.jpgAu XIVe, on criait « Le Roi est mort, Vive le Roi ». Au XXIe, je me contente de plus modeste : « Mes Converses sont mortes, Vive mes Mellow Yellow ». Et oui, ce qui devait arriver est arrivé. Après deux ans de bons et loyaux services, mes Converses m’ont lâchées. Ne vous inquiétez pas pour elles, elles ont bien vécu. Elles en ont vu du pays : Londres, Amsterdam, Paris, Lyon, les bancs de la fac, l’usine Martinet… Soit dit en passant, je vous déconseille les salades Martinet. C’est moi qui faisais toutes les sauces…
Quoiqu’il en soit, il ne faut pas s’attarder sur le passé. Une fois l’heure du décès prononcé, je me suis jeté sur Rush Collection et j’ai dégotée cette paire de Mellow Yellow. Je ne suis pas très sentimentale…
Elles paient pas de mine comme ça mais une fois accordée au bon jean et à mon T-shirt fétiche des Rolling Stone, je suis certaine que mes Converses ne seront qu’un lointain souvenir. J’avais d’abord prévu de craquer pour des talons mais étant donné que toutes mes autres paires en sont, je me suis dit que ce serait plus pratique de courir avec des ballerines plutôt qu’avec des compensées de dix centimètres. Surtout quand votre réveil vous a lâché et que, pas maquillée, pas habillée, pas caféinée et pas nicotinée, vous vous rendez compte que votre examen commence dans cinq minutes…

1 commentaire

  1. j’ai rien mais rien compris
    mercie de le supprimé et de quelque de bien, compréensible pour tous les genre de personne qui ont l’ages et font les recherche

    svp pas degagé mercie de bien vouloir de bien degagé

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here