Au pays de Barbie, elle jouera les créatrices

Son père a dit d’elle que c’est la femme la plus intelligente de la famille, car, très clairement, elle sait faire de l’argent.

Effectivement, elle a su se tailler une fortune dans les domaines économiques les moins conventionnels, et accroître sa notoriété dans des évènements publics insolites (sur le banc des accusés au tribunal).

Et, comme bien d’autre stars elle prête son nom en tant que styliste officielle d’une nouvelle gamme de chaussures (après les vêtements de sport, le parfum et les marques de jouet, tous passés inaperçus). Qui est donc cette originale (vue sous cet angle) ? Je vous laisse deviner.

Altruiste avec ça : «  les prix sont plutôt bas (à partir de 59 dollars), car son intention est de « proposer de belles chaussures, mais accessibles aux jeunes femmes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas dépenser une fortune » (source Excite). Née avec une petite cuiller dans la bouche, elle pense à tous ses compatriotes californiens qui ne le sont pas.

Par contre on ne les trouve qu’aux Etats-Unis : les services de douane auraient honte pour leur pays, de laisser « ça » être exportés ailleurs. Ils préfèrent faire connaître leur pays à travers de beaux hôtels (souvent situés près d’un aéroport).

Encore un indice. Regardez ces chaussures, faites vos associations d’idées : quelques noms vont affleurer, et sachez, que la « créatrice » est huée par tous les journalistes, dont les spécialistes de mode, qui (francophones ou anglophones) ont hué ces « créations ».

Cela dit, même si mon humour se déploie un peu méchamment, je n’ai rien contre cette people. Les chaussures grises sont pas mal d’ailleurs : normales quoi.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here