Chaussures confortables pour la marche : le juste prix..

Quelle est la chaussure que vous utilisez quelques 15 ou 20 fois par an, et qui est pourtant indispensable ?

Peut-être allez-vous répondre « la chaussure de bal » . Bon , autres indices : ce n’est pas un plaisir de faire du shopping pour ça ; elles doivent avoir de bonnes qualités techniques (mes chaussures de soirée sont sublimes mais assez nulles au plan technique) – vous voulez qu’elles soient parfaitement adaptées, pas trop chères (vous les utilisez peu), et durables (vous les gardez plusieurs années si tout va bien). chaussure aigle_1.jpg

Je vous parle là des chaussures de marche – pas seulement pour la montagne, mais pour profiter réellement de vos sorties nature ( Bretagne : 2 kilomètres dans la dune pour rejoindre la plage ).

Cruel dilemme : pour courir avec mon chien sans me prendre des piquants , ni me tordre les chevilles dans un terrier , ce genre de chaussure serait un « must have« . D’un autre côté, que d’euros, que d’euros (pour paraphraser Mac Mahon) – que je garderais bien pour les soooldes.

Alors, je vais sur Price Minister, et je vous avoue que j’ai un dilemme.

D’un côté, je peux faire plus de 80 pour cent d’économie en choisissant des chaussures d’occasion à 5 euros, de chez Décathlon, mais j’ai intérêt à être sûre de mon coup (pointure, confort), parce que je sens que je ne pourrais pas les échanger d’un claquement de doigts.Certes, en choisissant une marque très standardisée, je me mets à l’abri des surprises, et il ne faut pas exagérer, je les prends pour un usage modéré (pas un grand rallye-randonnée militaire) ! Au mieux, je peux aller les essayer en boutique quand je passerais devant. Bon : option un, de l’occasion, entre 5 et 10 euros au moins cher. je ne me penche pas sur les chaussures de randonnée d’occase à 200 euros). Pour les enfants, cela démarre à deux euros. A tous les coups, il s’agit de sportifs du dimanche comme moi, qui ne les ont pas trop usées, hé hé (je peux contacter le vendeur pour vérifier).

Soit, je prends du neuf. Certains articles sont vendus sur le site, et ne représentent aucun rabais : ce sont simplement des produits premier prix. Pourquoi pas (c’est comme d’acheter un modèle au supermarché), mais ce n’est pas super-malin non plus.

marche1_S.jpg

C’est facile d’être un client averti , en comparant la rubrique « prix », avec celle du « prix d’origine » : quand ceux-ci diffèrent, le site vous traduit fièrement, en pourcentage, le rabais gagné. Moi, je vise au moins 30 pour cent moins cher, on n’est pas des courges.  Dans cette fourchette, je trouve du neuf, et pas mal d’occasions -à partir de ce seuil, (même si celles-ci offrent en moyenne plus de 50 pour cent de rabais, jusqu’à 90 pour cent même pour les produits en excellent état).

Petit défaut du graphisme du site : on peut choisir d’afficher « tout », « neuf » ou « occasion », mais cette option n’est pas assez visible. Ensuite, il vaut mieux préciser que votre recherche concerne les « chaussures », comme cela le site vous permettra d’affiner votre recherche en vous offrant des rubriques (sexe, pointure, marque, couleur, matière, etc), ce qui n’est pas le cas sinon.

Le problème, c’est que les particuliers classent « neuf » leurs produits (qui, même si ils sont « état neuf », restent des occasions, avec des garanties différentes de celles des boutiques !). Alors qu’il y a des boutiques, comme sur Ebay, qui écoulent quelques produits neufs.

Dans ma recherche, le site me renvoie sur « chaussure randonnées » : plus intelligent que certains étudiants qui bossent l’été dans les boutiques de sport., le robot !  Attirée par le nom d’une marque très sûre, je clique sur « chaussure randonnée de femme Aigle« .

Ce qui m’amène à l’option 3, de l’occasion plus haut de gamme, à prix sacrifié. Bonne pioche : beige, pas moches (ligne simple), montantes (le bas est étanche), en croûte de cuir. Ah tiens, elles sont d’occasion, oui mais portées une fois, pile à ma taille, et 40 euros au lieu de 90 euros. Soit à peine plus chères qu’un modèle premier prix tout neuf. Je lis les questions posées sur le site par d’autres usagers : la vendeuse a répondu favorablement à un client potentiel qui voulait venir essayer les chaussures (et apparemment n’a pas acheté). Bon signe ça.

Je vois que le vendeur a déjà réalisé 19 ventes, et sa note, par les autres acheteurs, est 4.6 sur 5 : je peux y aller. De toute façon, il y a une équipe de 25 personnes qui travaille gratuitement pour moi (l’acheteur) et le vendeur n’est payé que quand je confirme avoir reçu mes chaussures. .

Il me reste des sous pour les soooooooldes. Yeepa !!!!

 Crédit photo : price minister. Sur la photo 1 les Aigles, sur la 2, des neuves pour une trentaine d’euros.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here