Gianna Meliani : des chaussures qui se passent de mots

Escarpins et blagues Carambar 

Gianna Meliani.jpgJe suis restée une dizaine de minutes devant la photo de ces escarpins Gianna Meliani sans trouver une once d’inspiration. Peut-être connaissez vous mon credo depuis le temps : un coup de foudre se passe de mots. En plus de ça, j’ai pas vraiment l’éloge facile.
C’est un peu comme si vous me demandiez pourquoi je voue une passion immodérée à Stanley Kubrick, aux Rolling Stones ou au café : ça ne s’explique pas. Et bien, pour ces chaussures, c’est pareil. Mais je ne vais pas m’arrêter là, ça ne serait pas très pro.
Cela dit, faire un inventaire des qualités d’une paire de chaussures, c’est un peu prosaïque. Une blague peut-être, histoire de combler ? Non, je préfère vous épargner Toto à l’école. L’histoire de l’injustice de mon exam d’informatique ? Encore moins, ça va me donner des envies de meurtre.
Et bien tant pis, soyons prosaïque : le petit détail qui fait tout, les douze centimètres de talons, le prix plus que raisonnable pour des chaussures dénichées sur Yoox… Non, décidemment, l’éloge dithyrambique, c’est vraiment pas mon truc. Alors, c’est Toto qui va à l’école, et la maîtresse lui demande… Non, je déconne, je suis pas aussi sadique.

2 COMMENTAIRES

  1. 😮 mon diiieu!!!!
    J’suis sous le charme totale…Bon c’est décidé si j’ai mon bac j’me les achete!!!
    J’VEUUUX MON BAAAC!!!

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here