Le phénomène Crocs se propage

La plus grande énormité que la mode n’ait jamais connu…

Y’a vraiment des jours où je ne comprends pas la mode. J’arrive encore passablement à intégrer le fait que certaines personnes portent des fringues qui ne leur vont absolument pas tout simplement parce que « c’est à la mode » (les slims nous ont donné une assez bonne idée de l’étendue de la catastrophe…) mais certains phénomènes sortent totalement dans mon champ de compréhension.

Il y en a un tout particulièrement qui reste une énigme totale à mes yeux, le phénomène Crocs. Depuis 2003, ces « chaussures » ont paraît-il conquis plus d’un million de personnes. Un peu comme si toutes les habitants de Lyon portaient des Crocs. On visualise mieux tout de suite…

Je veux bien croire qu’elles ont tout un tas d’avantages : une matière anti-bactérienne, très légères, confortables, anti-dérapantes, mais soyons honnêtes : elles sont tout simplement horribles. J’irais même plus loin, elles sont la plus grande catastrophe que la mode ait jamais connu. Néanmoins, je suppose que certaines d’entre vous doivent être adeptes vue la popularité de ces Crocs, et il se trouve que Sarenza participe à la propagation de cette énormité, alors vous savez ce qu’il vous reste à faire.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here