Mode : les chaussures hommes, début de quelques efforts?

article_gains1dandy.jpg

On nous a rabattu les oreilles, dans les magasines féminins, avec le métro-sexuel : ce petit minet trentenaire, bien dans sa peau, qui estime (à juste titre) que les produits de beauté ne doivent pas être l’apanage des minettes, et squattent nos salles de bain.

Maintenant, il paraît que « les hommes » s’intéressent aussi à la mode. A part Thibaut, quelques copains branchouilles, et quelques copains homo, je me demande : mais où sont-ils, tous ces hommes ?

D’après le Nouvel Obs, « En février dernier, la demande du salon PremièreVision, une autre étude, réalisée par le cabinet Risc, montre que, sur 8 000 hommes interrogés dans 8 grands pays (France, Allemagne, Italie, R-U, Espagne, Etats-Unis, Japon et Chine), près d’un homme sur deux devrait, dans les dix ans à venir, s’intéresser à la mode ». Pourtant, dans la rue Julien Bidochon est nettement moins bien fringué que Justine Bidochon : quand ils sont à la mode, on a souvent l’impression qu’ils suivent une panoplie, sans touche personnelle. Et sinon, il y a LE mec normal (jean-basketsou jean-mocassins – de temps en temps en costard, pour les occasions), simple et bien sympathique.

Je regarde souvent les tenues des filles à Paris, avec admiration et/ou curiosité pour leur bon goût, pour une idée originale : ça vous souvent arrive de vous retourner sur les FRINGUES d’un mec ? Ca doit être le côté « phénomène sociologique de la mode » (que ce soit l’adoption du micro-onde, les prénoms ou le fluo) : on est à la phase 1, ou seules quelques avant-gardistes investissent le phénomène ; ensuite, cela sera peut-être amplifié et banalisé. Dans 10 ans, mon homme me demandera si son bermuda noir va avec son tee-shirt bleu délavé. Pour l’instant, il s’en tamponne.

 En photo : Gainsbourg, élu dandy contemporain par dandy-style.blogspot.com – un blog bien sympa.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here