Tendances Chaussure : Chloë Sevigny débarque en France

Chaussures et manque d’objectivité 

Chloé Sévigny.jpgChloë Sevigny est de celles qui me foutent le moral à zéro. Muse du groupe légendaire Neil Young, actrice talentueuse de films indépendants, icône de mode underground et désormais styliste. Rien de mieux que le curriculum vitae de Miss Sevigny pour me renvoyer à mon statut d’éternelle étudiante qu’aucun groupe de rock prestigieux ne prend pour égérie.
 
Quoiqu’il en soit, dans un esprit résolument masochiste, je serais sûrement la première à faire la queue devant chez Colette pour la présentation de la collection made in Chloë Sevigny, en vitrine dès la première semaine de mars.
 
Comme toute fashion addict qui se respecte, la miss n’a pas fait fi des chaussures, accessoires primordiaux d’une ligne de mode. Reste à savoir si ces dites chaussures feront l’unanimité. Aucune photo n’ayant filtré – ou au vu mon piètre usage de Google Images, je me contente pour l’instant des descriptifs, en attendant mon prochain séjour dans la capitale. « Bottines zippées et creepers léopards », pas sûre que j’accroche. Mais bon, quand il est question d’icônes rock, je serais capable d’acheter du PQ griffé Pete Doherty. Glamour, non ?

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here