Achat bottes : sélection des 3 meilleures affaires chez Bata

Qu’est-ce qu’on met pour avoir donner une petite touche à la fois élégante et rebelle à une jupe ?

Il n’y a pas à dire : des bottes plates. Et élégantes : la clef pour ne pas être « vulgaire » en mini.

Cet automne, on devrait voir dans la rue des caleçons slim en guise de pantalon (comme dans les années 80). Franchement, je recommande chaudement la mini-robe (ou le pull très long avec une ceinture), et des vêtements larges en haut, pour ne pas avoir l’air de sortir en tenue d’aérobie. En tout cas, seules deux types de chaussures paraissent « acceptables » avec ce look : la ballerine, ou la botte plate (ou à tout petit talon). Tout autre choix (derbies, mocassins, escarpins) serait lourd.

Un peu de théorie mode. On trouve trois options importantes. Les bottines : impeccables avec un joli slim ou un sous un pantalon large, les bottes très montantes (pour les cuissardes, franchement il faut une très jolie gambette), ou aux genoux (parfaites avec une jupe courte). Et c’est reparti pour un cycle d’automne. Etre à la mode c’est bien, avoir de l’allure en plus c’est le mieux.

Les modèles sans talon et en beau cuir ont ma préférence : ils sont durables et c’est la classe assurée. Je ne me séparerais jamais de mes bottes « cavalières » en cuir fin.

Si vous voulez vous faire une petite fantaisie, j’ai trouvé des modèles en cuir à prix très compétitifs chez Bata. Sobrissimes et élégants.

Pour un style un peu « california », des bottes basses, talons plats, à revers et froncées, parfaites si vous avez un look plutôt rock (genre jean slim noir-tee-shirt), ou pour décoiffer un tout petit peu un look classique. 30 euros.

Pour un style « fille nature », des bottes plates en suédine (chocolat, crème ou gris souris). Avec leur côté brutes et simples, elles sont bien pratiques pour assumer, faussement nonchalante, une mini d’enfer, ou éventuellement un short avec un petit pull col roulé.  J’aime beaucoup les boucles sur les côtés, petit raffinement qui confère de l’allure. 80 euros.

Enfin, une botte noire cavalière, d’une simplicité parfaite, d’un très beau cuir mat. Pour ne pas l’embourgeoiser, n’oubliez pas les accessoires : écharpe en tissu enroulé mollement autours du cou (ou chèche : la mode chez les tops), petit blouson en cuir, chaussettes hautes et jambes nues… tout ce qui peut donner un vent de liberté est bienvenu ! 90 euros.

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, malheureusement, il n’est pas possible de vous répondre, il s’agit de botte qui datent d’une très ancienne collection (2008). Cordialement.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here