4 raisons d’être surprise par ces chaussures

Il y a bonnes et mauvaises surprises (non, c’est vrai ?!). Les moyennes surprises, ça n’existent pas. Dans ce cas précis, il s’agit d’une très mauvaise surprise. Pire encore, d’une déception, et je ne pense pas qu’il existe plus frustant que la déception. Analyse d’un désastre.

1. Elles sont griffées Vivienne Westwood. L’extravagance, la folie, l’excès, la fantaisie, voilà ce que j’associe aux créations de la styliste londonienne. Ici, les couleurs sont fades, le design simpliste, bref, on pourrait facilement les lier à une quelconque marque bas de gamme.

2. Ce sont des sneakers. Celles qui, contrairement à moi, ne vouent pas de passion immodérée à Vivienne Westwood, ignorent peut-être que les talons démesurés caractérisent la plupart de ses créations. Pour exemple, ce sont sur ses échasses de 25 centimètres que Naomi Campbell s’est littéralement écroulée en plein défilé. Westwood sans talons, c’est comme une pizza sans fromage : inimaginable.

3. Elles ne sont pas féminines. Or, qui d’autre que Vivienne Westwood caractérise mieux la féminité ? La créatrice porte toujours un point d’honneur à la développer, jusqu’à l’excès. Elle a bien sûr créé quelques modèles sans talons, mais en jouant toujours sur l’ambiguïté masculin/féminin, ce qui n’est manifestement pas le cas sur ce modèle…

4. Leur prix. Seul point positif de cette liste, le prix affiché par Yoox n’est que de 130 euros, la plupart des créations de Vivienne Westwood affichant facilement les 300 euros au bas mot. Cela dit, claquer 130 euros pour une paire de sneakers, même griffée Westwood, c’est pas vraiment dans mes intentions.

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here