4 signes qui montrent que ces chaussures à talons ne sont pas de bonne qualité

Chaussures-a-talons

Chaussures-a-talonsLe gros problème des chaussures à talons c’est qu’on ne sait jamais si elles sont vraiment de bonne qualité. Du coup, on peut se retrouver à craquer pour un modèle (de marque ou non) qui finit par nous faire mal au pied au bout de 3 pas ou bien qui s’abîme au bout d’une semaine. En bref, une paire de chaussures qui nous fait vivre un vrai calvaire à chaque fois qu’on les chausse alors qu’au début on souhaitait juste être sexy et féminine. Heureusement, quelques petits détails ne trompent pas et permettent de limiter les risques d’erreur lors de son choix de chaussures à talons.

Avant toute chose, il faut apprendre à connaître son corps et surtout quels types de pieds vous avez. Cela est primordial pour pouvoir faire le bon choix dans les chaussures. Par exemple, si vous avez le pied romain (ou pied carré) il vous faudra privilégier les chaussures larges au bout. Si vous avez le pied égyptien (c’est-à-dire une ligne droite à partir du gros orteil qui est le plus grand) les chaussures à bouts pointus ne vous gêneront pas. Par contre, si vous avez le pied grec (le deuxième orteil est plus grand que le gros orteil) il vous faudra vous baser sur la taille du 2ème orteil pour choisir vos chaussures, la raison est simple : à force de buter contre l’avant de la chaussure, ce dernier aura tendance à se recroqueviller sur lui-même.

A partir de là, vous êtes prête pour savoir quel type de chaussures vous correspond, il ne reste plus qu’à savoir si votre choix se portera sur une chaussure qui va durer ou non et si votre pied s’adaptera à la chaussure choisie ou non.

1.       Faire attention à l’intérieur de la chaussure

Guess-escarpins
Escarpins Guess – Sarenza

On n’y pense pas assez souvent mais l’intérieur de la chaussure est aussi important que l’extérieur. Il faut que l’endroit dans lequel votre pied se glissera soit à la fois confortable, dans les bonnes matières et sans gêne pour votre pied. C’est à ce moment là que la connaissance de la forme de votre pied intervient. Lorsque vous essayez des chaussures, faites quelques pas et soyez attentive aux éventuels frottements de vos pieds. Si vous vous sentez serrée ou que vos orteils sont trop compressés car l’intérieur de la chaussure est trop étroit, oubliez ce modèle, il vous fera souffrir. Une semelle intérieure en cuir est un bon gage de qualité car cette matière est optimale même pour les pieds qui transpirent.

2.       Porter de l’importance au talon de la chaussure

Modern-vintage-escarpins
Modern Vintage – Sarenza

C’est essentiel d’y porter attention car c’est forcément la clé d’une paire de chaussures à talons. La plupart du temps, les talons sont soudés à la chaussure permettant à la chaussure d’être résistante à toute épreuve. Le talon peut également être cousu à la chaussure ce qui fait d’autant plus preuve de qualité. Faîtes attention aux finitions de la chaussure, est ce que les coutures ne sont pas endommagées ? Est-ce que le talon ne risque pas de se décoller ? Passer au peigne fin le modèle qui nous plaît pour pouvoir le porter en toute sérénité sans risquer d’être déçue. Quand aux embouts de talons, n’oubliez pas de les changer régulièrement, c’est un petit investissement mais qui permet de ne pas modifier vos appuis lorsque vous marchez et donc de maintenir le produit en bon état sans en accélérer l’usure.

3.       Vérifier si le cuir est de bonne qualité et l’entretenir

Stuart-Weitzman-escarpins
Stuart Weitzman – Sarenza

La matière de vos chaussures est très importante car elle forme une deuxième peau autour du pied. Il vous faut donc vérifier que c’est un bon cuir. Pour cela, il suffit de maltraiter un peu le cuir de la chaussure afin de vérifier s’il se remet en place rapidement. Un cuir souple est très important car il s’adaptera à la forme de votre pied, mais s’il ne se remet pas en place et qu’il se détend trop, vous pourrez être sûre de perdre votre chaussure car votre pied ne sera pas bien maintenu. Pour des chaussures à talons, c’est un risque qu’il ne faut pas prendre car une cheville est vite tordue ! Concernant l’entretien du cuir, nettoyez vos chaussures avec une brosse douce ou un chiffon doux légèrement humidifié. 24 heures après avoir nettoyé la chaussure, vous pourrez entretenir le cuir avec un produit qui viendra nourrir la matière et l’embellir. Mélangez du cirage avec un peu d’eau pour obtenir un effet miroir, élégance garantie. Pour en savoir plus, consultez le guide d’entretien de Sarenza (lien : sarenza.com/guide).

4.       Attention à la coupe du modèle pour ne pas blesser le pied

Pleaser-delight-escarpins
Pleaser Delight – Sarenza

Si vous souhaitez porter des chaussures à talons au quotidien pourquoi pas, mais pas n’importe quelle coupe. En effet, une des premières choses à vérifier c’est au niveau du talon : comment la coupe du modèle vient-elle se déposer sur votre talon ? Si l’arrière de la chaussure est trop incliné vers l’avant de la chaussure, alors vous pouvez être sûre de porter des pansements à cet endroit pendant un moment surtout si le cuir n’est pas souple ! Lors de l’essayage, vous ne devrez pas avoir cette sensation que l’arrière de la chaussure vous « scie » le talon, car vous pourrez être sûre que cette sensation sera accentuée au fil de la journée à force de marcher avec.

Vous êtes désormais avisée sur le choix de chaussures à talons. Il ne vous reste plus qu’à appliquer ces quelques conseils sur vos prochains achats pour vous assurer une saison tranquille et reposante pour vos pieds. 

Modèles choisis sur Sarenza (lien : sarenza.com).

1 commentaire

  1. Il y a un paquet d’anneries dans ce post (et je suis vendeuse depuis plusieurs années).
    Une chaussure neuve (en cuir) qui n’est pas ajustée au pied (c’est la garantie qu’elle sera trop grande après quelques jours). A force de dire aux femmes qu’ils ne faut pas être serrées dans leurs chaussures, elles se chaussent toujours trop grand : résultat des pathologies diverses qui relèvent ensuite de la chirurgie ou de la podologie (douleurs en bonus).
    Attention aussi à l’eau sur le cuir…le cuir c’est comme votre peau. Quand vous le mouillez les pores se dilatent, mais quand il sèche ensuite elles se contractent et durcissent (bonjour les douleurs). A utiliser avec parcimonie…Mon conseil : demandez à votre cordonnier ou à votre chausseur, il saura vous dire quoi faire.
    Le talon est bien un endroit où il est INDISPENSABLE que la chaussure soit correctement ajustée. Du jeu derrière le talon est c’est là que les ampoules sont assurées…Pour votre gouverne, le talon doit être emboité parfaitement dans le contrefort (renfort à l’arrière de la chaussure), car c’est l’un des points clés du « maintient » du pied dans la chaussure. Soit dit en passant, le contrefort n’est rien de plus qu’un renfort et peut/doit être ajusté à la largeur de talon de chacune par quelques manipulations de cordonnerie basiques (encore une fois les cordonniers et les bons chausseurs sont équipés pour faire cela pour vous).
    Aucune mention dans ce post de la cambrure ??? Pourtant, c’est le premier point à observer quand on essaye des chaussures à talon…Quid de l’adéquation entre la cambrure du pied et celle de la chaussure ? Bref, à mon avis il ne faut pas trop se lancer sur des conseils confort quand on a pas eut de formation sur le sujet…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here