5 conseils pratiques pour acheter de bonnes chaussures bébé et enfants

On vous souhaite de vous souvenir toute votre vie du premier pas de bébé (en moyenne autours de 9 mois)- c’est un prétexte parfaitement admissible pour s’offrir un petit champagne entre parents ! A partir de ce jour, il vous incombe, en tant que parent, la responsabilité très importante du choix des chaussures.
Entre deux mois et deux ans, pendant l’apprentissage de la station debout, l’adorable petit pied est plat et mou. Sollicité à un travail d' »apprentissage », mais également en pleine croissance (2,5 mm par mois en moyenne), ce petit pied exige, plus que jamais, un respect de son ergonomie, à la fois pour le confort de bébé et pour son développement harmonieux.

Seulement, on peut avoir un petit peu le tournis devant la pléthore de petites chaussures pour bébé : entre les Nike miniatures, les petits chaussons en fourrure, les chaussures ultra-cher… est-ce bien raisonnable ? Au-delà de vos goûts personnels, voici quelques conseils pratiques qui vous permettront de vous y repérer.

  • Comment ne pas se tromper sur la taille ?

On mesure régulièrement les pieds de bébé, en sachant qu’à cet-âge, il changera de chaussures deux ou trois fois par an. Soyez d’autant plus vigilant que le petit pied est recouvert d’une couche adipeuse qui le rend moins sensible que celui d’un adulte : vous ne pourrez pas compter d’attendre que l’enfant se plaigne de chaussures trop serrées. Et pour la mesure, on respecte scrupuleusement un procédé tout simple : on place l’enfant debout, le pied à plat sur un podomètre. En cas de doute, c’est le rôle du pédiatre que de vous montrer les bons gestes.

  • Quelles bourdes faut-il éviter ?

Déjà, on ne cède pas au marketing : les chaussures dites « de soutien » avant le début de la marche n’ont pas bonne presse auprès des podologues : laissez vivre le pied de bébé.

Le moment venu, on ne cède pas à la facilité : voir Zoé porter les petites chaussures de son frère Tim peut vous sembler adorable, mais chacun a une morphologie différente (déformant la chaussure). Enfin, en tant que parents, vous avez acquis sans doute un sens du détail aiguisé : pensez au fait que bébé cherchera à les retirer. Au début, il vaut donc mieux des chaussures à lacets, qui ne seront pas sans cesse à demi enlevées, et par ailleurs maintiennent bien le pied. Quand Zoé gagnera en autonomie et commencera à s’habiller, de grâce facilitez-lui la tâche : chaussures à scratch, à zip, ou (c’est l’idéal) avec tirette.

  • Les chaussures les plus confortables pour les adultes sont-elles les plus confortables pour bébé ?

Les adultes, on met des mocassins pour faire sérieux et des babouches quand on veut être à l’aise (en caricaturant). Pour les enfants, on recommande plutôt les bottines, jusqu’à l’âge de deux ans, qui maintiennent bien la cheville, à alterner avec des chaussures basses permettant à l’inverse de solliciter la cheville et de la renforcer. Alternez aussi des chaussures où le pied sera libre, et d’autres où il sera mieux maintenu. Pour d’autres précisions sur les qualités ergonomiques des différentes chaussures, vous lirez l’excellent article de Vert-Baudet paru le 23/05/08. Et puis, faites-vous confiance pour observer votre enfant avec ses chaussures, vous verrez avec lesquelles il semble le plus à l’aise.

  • Quelle matière choisir ?

Le cuir est indispensable. Le pied respire, et vous pouvez choisir un modèle bas en cuir souple, qui laissera à bébé une sensation de pied-nu, avec un modèle en cuir rigide, avec des bottines en cuir plus rigide. Après, vous pouvez alterner avec d’autres matières, comme par exemple la toile (notamment pour l’été), des chaussons en laine bouillie, etc.

  • Faut-il choisir des chaussures de marque ?

Vaste question. Des marques comme Mod 8 ou Kickers sont réputées pour la qualités de leur cuir, et ont des armées d’experts pour les assister dans la conception de chaussures toujours plus adaptées aux besoins de bébé. Dans ce domaine où des détails qui ne se « voient pas » peuvent faire de grandes différences à long terme, choisissez si possible les enseignes ayant une visibilité, qui est souvent un gage de crédibilité… En sachant que Nike par exemple n’est pas exactement un spécialiste de la petite enfance (on recommandera des marques plus spécialisées).

  • Et si les parents sont dingues de mode ?

N’écoutez pas votre voisine rétrograde, vous pouvez vous en donner à cœur joie ! En respectant nos quelques conseils de base, tous les coup sont permis ! On trouve des petites Converse à partir de la taille 17 (Spartoo, 22 euros), des petites ballerines pour fille aux couleurs acidulées (Enfant Do chez Trois Suisses, 20 euros), des bottes fourrées, des petites chaussures vernies… Déclinez toutes les couleurs de l’arc-en-ciel !

Pour finir, rien ne vaut les conseils de votre pédiatre : à l’occasion d’une visite, vérifiez avec lui vos choix, et demandez-lui des conseils personnalisés par rapport à votre bébé.

 

Merci à Ptite Luciole, sur le blog de laquelle nous avons trouvé la jolie photo présentée en haut de cet article, merci à Koréus pour l’image très rigolote de bébé aux grands pieds.

3 COMMENTAIRES

  1. Heyn! toujours agréablement supris de lire des billet intéressants 🙂 qu’est-ce que tu sous entendis dans cette parenthèse : on recommandera des marques plus specialisees ? je te souuhaite une bonne continuarion !

    [WORDPRESS HASHCASH] The poster sent us ‘0 which is not a hashcash value.

  2. Converse, Spartoo, Trois Suisses ?
    Je déconseille fortement (mauvaise qualité)
    Ces enseignes ne sont pas spécialisé dans la vente de la bonne chaussures pour enfants.
    Ils sont spécialiste de la pub !

  3. Faire porter des converses à des enfants de moins de 6 ans est surement la pire erreur qu’un parent puisse faire pour les pieds de son enfant !!!
    C’est la chaussure qui a crée toute une génération de gens avec des pieds plat : aucun support talon, semelle epaisse et molle, sans forme = le pire du pire.

    Lire de telle connerie sur le web me rend malade.

    Conseils de votre podologue vous dites ??? vous feriez mieux de balayer devant votre porte avant de parler….

    cet article est inadmissible.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here