Ugg pas cher : 6 conseils pour éviter les arnaques

Bottes-ugg-pas-cher-conseils-pour-eviter-arnaques

Vous êtes nombreuses à nous écrire à propos de notre article "Bottes UGG pas cher : gare aux arnaques et contrefaçons". Vous nous faites part de vos interrogations face aux différents sites web qui prétendent vendre de vraies bottes UGG alors que ce sont des fausses (et donc des contrefaçons). Vous avez trouvé une offre très alléchante sur des UGGS à prix cassés ? Nous allons vous livrer quelques conseils qui vous permettront de repérer presque à coup sûr si l’offre est sérieuse. Cela vous évitera de tomber dans le piège des arnaques et cela vous évitera bien des désillusions !

Commander sur un site de contrefaçons : quels sont les risques ?

Pour mémoire, une contrefaçon est une reproduction ou une imitation d’un produit qui laisse présumer que la copie est authentique. En théorie, le simple fait de détenir sciemment un produit contrefait peut entraîner des sanctions pénales ! On risque une amende allant de une à deux fois la valeur de l’objet authentique, et un emprisonnement pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Bon, dans les faits les sanctions douanières s’appliquent essentiellement lors du passage des frontières. Quand on commande sur internet, le risque, ce n’est pas la sanction, c’est l’arnaque ! En commandant sur un site de contrefaçons, vous êtes convaincu(e) que vous commandez de vrais produits UGG. Vous n’êtes pas un fraudeur, mais surtout un pigeon !

Premier risque : payer beaucoup trop cher des bottes UGG qui ne sont pas de véritables UGG. Les contrefaçons de UGG sont souvent de qualité très moyenne. Les prix proposés par les sites de contrefaçons sont (forcément) plus attractifs que les prix des vraies Uggs, mais restent tout de même assez élevés. Trop élevés en tous cas pour la qualité de ces produits. Si vous voulez vraiment des bottes qui ressemblent à des UGG, bon nombre de boutiques sérieuses vous proposent des modèles à petits prix, bien moins chers que des contrefaçons ! La preuve avec cette sélection.

Second risque : plus grave encore, vous tombez sur un site qui est une grosse arnaque. Vous commandez, vous payez, puis… plus rien ! Vous ne recevrez jamais de marchandise, mais votre carte de crédit, elle, aura bien été débitée. Vous pourrez toujours essayer de contacter le service client du site en question, il n’y en a pas, vous n’aurez jamais de réponses, et il ne vous restera que vos yeux pour pleurer…

Votre carte de crédit sera débitée mais vous risquez de ne jamais recevoir de marchandise.

Alors, comment éviter de tomber dans le panneau ? Voici quelques conseils.

Ugg pas cher : 6 conseils pour éviter les arnaques

1.  Se méfier des résultats des moteurs de recherche

Vous êtes nombreuses à chercher des bottes UGG en promotion ou en soldes sur le web grâce aux moteurs de recherche. Sur Google, Bing ou Yahoo par exemple, vous allez taper des mots clés comme : "bottes ugg pas cher", "ugg australia pas cher", "ugg pas cher femme", "bottes ugg soldes", "uggs en soldes", "uggs pas cher", … la liste est longue. Ces mots clés vous renvoient (pour la plupart) vers des sites qui revendent de façon illégale des produits UGG contrefaits. Ces sites n’ont aucun scrupule à se faire passer pour le site officiel.

2. Etre vigilant sur le nom de la boutique

Voilà. Vous avez trouvé un site web qui vend des bottes à des prix super intéressants. Prenez le temps de regarder le nom de la boutique, et gardez en tête ces deux principes :

– Le seul site officiel de la marque UGG est www.uggaustralia.com (uggaustralia.fr pour la France). En dehors de la boutique officielle, si le nom du site contient le nom UGG, vous pouvez être sûr(e) à 99,999% que c’est un site de contrefaçons. Tous les noms du style « uggpascher.com », « cheapugg.com », « uggdiscount2013.com », « viens-chez-moi-tu-trouveras-des-uggs-pas-cheres.com » sont à proscrire absolument, qu’ils soient en langue anglaise ou en langue française. Derrière tous ces noms, qui veulent vous faire croire à du déstockage de vraies bottes UGG, un seul concept : Grosse-Arnaque.com.

Les seuls sites de confiance qui contiennent le nom UGG dans l’adresse sont : coastaluggs.com.au, iheartugg.com, ugg.com, uggsandkisses.com.au. Mais aucun de ces sites ne vous propose des UGG à prix cassés !

Si le site a un nom qui n’a visiblement rien à voir avec le domaine des chaussures, fuyez ! Lors de notre enquête, nous avons par exemple relevé une fausse boutique Ugg derrière le site www.judo-gan.fr. Vous pouvez m’expliquer ce que UGG a à voir avec le judo ou avec le célèbre assureur GAN ? Rien du tout. C’est de l’arnaque. Mais on trouve bien d’autres exemples. Certains noms de sites font référence à du matériel électrique, à une crêperie, ou à un producteur de vin (si, si, on en trouve !). Cela vous fait sourire ? Pourtant ces sites existent, et des gens tombent dans le panneau, faute de vigilance.

3. Ne pas se laisser abuser par les labels et les logos

Les sites qui vendent des contrefaçons de UGG reprennent (pour certains) de vraies photos de la marque UGG et même le logo. Ils affichent parfois (généralement en bas de page) un tas de logos de moyens de paiement et de labels de certification en tous genres alors qu’ils ne sont aucunement certifiés ou agréés. Ceci uniquement pour gagner votre confiance. Malheureusement, il est difficile de distinguer le vrai du faux. Ne vous laissez donc pas abuser, et dites vous bien que ce type de label n’est en aucun cas un gage de sécurité à 100%. Mieux encore : allez vérifier par vous même ! La boutique revendique un bon classement chez Truspilot, célèbre site de notation de sites internet ? Vous pouvez vérifier chez Trustpilot si ces informations sont exactes. Ca ne prend que quelques secondes !

Ugg pas cher labels

Idem pour la présence sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. Attention ! Certains sites fraudulent intègrent un bouton facebook ou twitter, histoire de se donner une apparence sérieuse. Mais ces boutons ne sont pas cliquables, ou renvoient simplement vers la page d’accueil du réseau social. La boutique n’a pas de compte Facebook ou Twitter ! C’est un leurre, et ça sent (encore une fois) le piège à plein nez…

4. Contrôler l’identité du site

Quand vous trouvez un site qui propose des offres très alléchantes, allez toujours consulter les pages « Qui sommes-nous ? » ou "A propos" du site en question. C’est un moyen simple de vérifier la fiabilité, la crédibilité et le sérieux de la boutique (sous réserve que le site soit en français). Si les textes de ces pages sont truffés de fautes d’orthographe ou si vous avez l’impression de lire du « petit nègre » : il y a fort à parier que le site soit un site de contrefaçons. Une boutique sérieuse ne fait pas de traductions automatiques et ne publie pas des textes qui n’ont aucun sens. Evidemment, quand le site est uniquement en langue anglaise, cette vérification est beaucoup plus compliquée car les textes anglais sont généralement mieux rédigés.

La boutique vous indique-t-elle un e-mail ou un numéro de téléphone pour contacter le service client ?

Cherchez aussi quels sont les moyens dont vous disposez pour contacter la boutique. Y a-t-il une adresse physique ? Un numéro de téléphone pour le service client ? La plupart du temps, vous ne trouverez rien quand le site est un site de contrefaçons. Nous avons malheureusement reçu des témoignages de victimes de telles arnaques. Une commande passée en toute confiance, puis pas de nouvelles. Après quelques semaines, on retourne sur le site pour tenter de savoir où en est la commande. Et là, on se rend compte qu’il n’y a aucun moyen de contacter la prétendue boutique : aucune adresse, aucun téléphone, et même aucune adresse e-mail !

Méfiez-vous aussi si le seul moyen de contact est une adresse e-mail de type gmail.com ou hotmail.com : la plupart du temps, ça ne sent pas très bon…

5. Vérifier la fiabilité du site

Savez-vous que vous pouvez vérifier si le site, sur lequel vous avez repéré un modèle de bottes UGG, est bien un revendeur agréé UGG ? Il vous suffit de vous rendre sur le site officiel de la marque UGG Australia à l’adresse suivante : www.uggaustralia.fr, rubrique "Garantie d’authenticité". Un moteur de recherche vous permet de renseigner l’adresse du site marchand et de vérifier s’il est effectivement revendeur officiel agréé. Malheureusement, cet outil n’existe qu’en langue anglaise, mais si vous maîtrisez quelques mots d’anglais, vous l’utiliserez sans problème. Attention toutefois : ce n’est pas parce qu’un revendeur n’est pas agréé qu’il vend forcément des contrefaçons ! Mais c’est un indice qui doit renforcer votre vigilance.

En complément, vous pouvez utiliser les services d’outils comme www.contrefacon.fr. Ce site évalue les boutiques et mesure leur fiabilité en fonction d’un certain nombre de critères. Il leur attribue une note de confiance sur 100. Les boutiques reconnues, qui ont pignon sur rue (comme Sarenza.com ou Spartoo.com) ont des notes aux alentours de 90/100. Les sites de contrefaçon ont généralement une note inférieure à 20/100. Là encore, n’en tirez pas une vérité absolue, mais c’est un autre indice à prendre en compte, que vous pouvez recouper avec la liste des revendeurs officiels agréés par UGG.

Ugg contrefaçon.fr

6. Consulter notre liste de sites suspects

En complément de tous ces conseils, nous vous invitons à consulter notre liste de sites suspects. Cette liste est actualisée en permanence. Nous y recensons tous les sites que nous avons identifiés comme vendant très probablement des fausses UGG. Cette liste est le fruit de nos recherches permanentes sur internet, elle est aussi alimentée par les sites que nos lecteurs et lectrices nous signalent en commentant tous nos articles relatifs aux contrefaçons de UGG. Si vous avez trouvé un site de UGGS et qu’il figure dans cette liste, nous n’avons qu’un conseil à vous donner : évitez de lui faire confiance !

 

A lire sur le même sujet :

Ugg pas cher : attention, ces sites vendent des contrefaçons
Où trouver d’authentiques bottes Ugg ?
Bottes UGG pas cher : gare aux arnaques et contrefaçons

 

Trouver de vraies Bottes UGG pas cher ou en promotion est très difficile, car UGG est très vigilant sur sa politique de distribution. Si vous trouvez un site marchand qui vous propose des offres mirifiques avec des UGG à prix cassés, faites preuve de la plus grande prudence : une arnaque est souvent au rendez-vous. Dans le meilleur des cas, vous risquez d’acheter de fausses UGG. Dans le pire des cas, vous allez passer une commande, votre Carte bleue sera débitée, mais vous ne recevrez jamais aucun produit. En suivant les conseils que nous avons listés dans ce dossier thématique, vous aurez en main tous les outils pour détecter les arnaques. Après, libre à vous de prendre le risque de commander ou pas !

24 COMMENTAIRES

  1. Article sérieux et très utile jusqu’à ce que je tombe sur cette phrase :  » […] si vous avez l’impression de lire du « petit nègre » : il y a fort à parier que le site soit un site de contrefaçons.  »

    Le mot « nègre », dérivé de l’adjectif latin « niger » (« noir »), désigne par métonymie l’homme à la peau noire, l’Africain d’origine subsaharienne. En relation avec la situation sociale des esclaves déportés par la traite des Noirs dans le monde occidental à partir du xvie siècle, et par extension, le mot « nègre » désigne dès le xviie siècle un homme que l’on fait travailler très durement et sans respect, le plus souvent dans les champs ou comme domestique. Ce mot est aujourd’hui chargé de connotations négatives et est pour cela remplacé par le mot « noir ».

    Dans la littérature, « Un nègre » est l’auteur anonyme d’un texte signé par une autre personne. L’emploi du mot « nègre » dans cette acception date du milieu du xviiie siècle, en référence à l’exploitation des populations noires d’Afrique. C’est de cette fonction servile dans laquelle l’exploité n’a droit à aucune reconnaissance que viendra par analogie, le sens ‘ d’auxiliaire qui effectue le travail d’un commanditaire qui s’en attribue le profit ‘.
    Le mot « nègre » dérange aujourd’hui à cause de sa connotation raciste que l’on ne retrouve pas en anglais (« ghostwriter », soit « écrivain fantôme »). On a proposé des substitutions comme « écrivain privé », ou « écrivain sous-traitant », « rewriter », etc., mais leur emploi n’est pas vraiment établi. Certains préfèrent des euphémismes comme « collaborateur » ou « documentaliste ». Voltaire, lui, utilisait le terme blanchisseur!

    C’est triste qu’aujourd’hui encore beaucoup de personne oublient que nous les « nègres » comme vous dites, avons le droit au respect comme vous autres. Pour moi ce n’est pas parce que c’est une expression que l’on peut se permettre de l’utiliser, surtout lorsque l’on est adulte et que l’on connait les origines de ce mot et de cette expression que j’ai tenue à vous rappelez au dessus. L’emploi d’une expression n’est qu’une excuse car une telle phrase résume pour moi la mentalité de beaucoup de personnes aujourd’hui. Comme ci un petit « nègre » comme vous dites ne serait pas capable de faire preuve de crédibilité.

  2. Bonjour à vous aussi.
    Nous vous remercions pour votre message, qui nous a surpris, et appelle de notre part les commentaires suivants.
    Vous avez apparemment mal lu notre texte. Nous n’avons pas mis entre guillemets le mot « nègre », mais l’expression « petit nègre ». En l’occurrence, nous ne faisons aucunement référence au mot « nègre », ni dans son sens « homme à la peau noire », ni dans son acceptation « auteur anonyme d’un texte signé par une autre personne ». Nous faisons référence à l’expression « petit nègre ». Cette expression figure dans le dictionnaire Larousse et désigne (sic) « un langage incorrect où l’on n’utilise pas les éléments grammaticaux », et – par extension – « une langue incorrecte et incompréhensible » (http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/petit-n%C3%A8gre/59971). Si cette subtilité vous a échappé, nous en sommes désolés.
    Vous parlez de « tristesse » ? Les mots que vous employez sous-entendent que vous et moi n’avons pas la même couleur de peau. Qu’en savez-vous ? Voici une affirmation gratuite et sans fondement, bien triste elle aussi. Triste aussi, la tournure de votre message : les deux premiers paragraphes, très bien écrits, ne sont qu’un vulgaire copier/coller du site Wikipedia. Le dernier paragraphe, en revanche ne doit rien à personne d’autre que vous. Et il comporte plusieurs fautes de grammaire. 3 en 2 lignes (« tenue », « rappelez », « ci »). Voici qui est très triste aussi. Plutôt que de perdre du temps et de l’énergie à inventer de toutes pièces une polémique là où il n’y a absolument aucune raison d’en créer une, nous ne saurions que vous recommander de mettre ce temps à profit pour parfaire votre maîtrise de la grammaire de la langue française.
    Triste enfin, l’absence d’une quelconque forme de courtoisie pour vous adresser à une personne que vous ne connaissez pas. Ni formule de politesse en introduction, ni formule de courtoisie en conclusion. Voilà qui est bien symptômatique d’une époque où l’on peut écrire tout et n’importe sans se préoccuper des formes.
    Tout ceci étant dit, nous ne retiendrons de votre commentaire que les premiers mots : « Article sérieux et très utile ». C’est sans doute la seule valeur ajoutée de vos propos…
    Sincères Salutations.

  3. Note de la rédaction : au nom d’une certaine liberté d’expression, nous avons décidé de publier ce commentaire qui a nous a été adressé en réaction à notre article. Ceci en dépit de l’extrême vulgarité des propos tenus par son auteur. Nous tenons à souligner que nous nous désolidarisons totalement des propos tenus, et notamment des insultes adressées indirectement à nos fidèles lecteurs et lectrices. Nous publions ce commentaire in extenso afin de permettre à chacun et chacune de se faire sa propre idée, et invitons nos lecteurs à prendre connaissance – sous ce commentaire – de la réponse que nous apportons à ce message.

    MDR cet article; complètement fake, une amie à travailler 13 ans pour deckers, la société propriétaire de la marque UGG et m’a expliqué comment se passer l’envers du décor et ce n’est pas le monde de oui oui de deckers contre les méchants chinois !
    D’abord ugg fabrique en chine, donc vous pourrez dire à tous les abrutis qui pensent que c’est fabriqués en australie que ce n’est pas vrai, c’est même noté sur leurs sites.
    C’est comme si n’importe quelle marque qui noté « paris » dans son nom fabriqué en France, MDR
    Ensuite les ugg dans les boutiques officielles de la marque en californie par exemple pour les avoir vu de mes propres yeux sont vendues 80USD au lieu de 190EUR ici c’est qui qui arnaque qui??
    MDR la marque vous l’a mets profond et vous les défendez encore en disant c’est pas bien la contrefaçon gnagnagna
    D’abord ils exploitent de pauvres travailleurs chinois, car je ne vous parlent même pas des conditions de traitement des peaux et de fabrication, sans parler de la pollution et en amont comment sont pelés les moutons, et qd elles sortent de l’usine les bottes leurs coûtent 15USD et vous les vendent 190EUR :!!!!! BELLE ARNAQUE vous pensez pas???
    Le savoir faire blablabla je connais des marques australiennes et chinoises qui font des bottes ds le même style, oui car une bottes de style UGG qui veut dire « moche » est un style, deckers n’ont rien inventés, qui ont été crée par des autraliens et qui leur servaient de « chaussons » quand ils sortaient de l’eau pour avoir chaud aux pieds ou chez eux comme chaussons mais absolument pas pour sortir !! Ils trouvaient cela bien trop moches.
    Donc UGG est un style de bottes initaiement et non une marque, donc deckers qui a rachetait leurs bottes a déposer cette marque et du coup empêche tt le monde de mettre ugg sur leurs bottes, alors toutes sont des ugg boots.
    Donc pour revenir aux marques australiennes et chinoises que je connais, qui sont beauoup plus qualitatives, moins chères et en plus imperméables ce qui n’est absolument pas le cas de la marque UGG, que l’on ne peut même pas porter qd il pleut ou au ski.
    Donc 190EUR pour traîner chez soi, ça fait un peu cher !!!
    Et pour les sites de copies que vous trouvaient sur internet, mon amie qui connait bien le secteur puiqu’elle gérait le contrôle qualité, ben en fait ce ne sont que des produits qui n’ont pas passés le test +, donc oui le vendeur ne vous dit pas que c’est du second choix mais en même temps vous les payer moitié prix, donc pas d’arnaque !! Mais la marque ne veut pas de ce marché parallèle car comment justifier à leurs distributeurs et aux clients qu’ils les arnaquent ts les jours avec des tarifs complètement injustifiés !! Sauf que le devise commerciale en europe c’est SI C’EST CHER C’EST BEAU !! Et oui en europe on est snob ! Et puis ils seront bien cons de pas en profiter puisque cela se vend comment des petits pains, pauvres de vous !! Et en plus la marque payent des services de presse pour décridibilser les autres revendeurs en les faisant passer pour des arnaqueurs, alors qu’à la finale, les gens qui achètent sur les sites dit « fakes » et bien ne pourraient jamais s’acheter de ugg à leurs tarifs vendus en commerce, dont MERCI les chinois et leurs sites « fakes » de vous permettre d’acheter des ugg aux tarifs auxquelles il faudrait qu’elles se vendent !!!
    Ensuite pour les sites d’arnaque pure et qui ne vous envoie jamais les bottes, c’est un autre problème et de toutes façons, si le vendeur n’est pas accessible par email ou par téléphone et qu’au bout de 2 ou 3 mois vous n’avez pas vos bottes, il vous suffit de déclarer un paiement CB frauduleux à votre banque et l’assurance contractée avec votre CB vous rembourse, pas de raison d’être complètement paranoiaque.

    Et pour finir les sites qui se moussent sur votre malheur, comme 60millions de cons. ils ne vous apportent absolument pas de solution, juste augmentent leur référence sur chacun de vos articles et oui vous payer si vous voulez faire appel à eux MDR ce sont des commerçants, et et le site cité plus haut contrefaçon.fr, c’est complètement fake, j’ai testé des sites qui vendent dit des « contrefaçons » de ugg et bien ils sont même pas affiché comme site vendant de la contrefaçon MDR comment c’est pathétique internet.

  4. Nous avons décidé de publier votre commentaire, mais tenons à apporter quelques précisions.
    1) Nous sommes particulièrement choqués par la vulgarité de vos propos, et par l’irrespect et le ton insultant que vous employez pour désigner les consommateurs.
    2) Vous prétendez apporter des informations sur un soi-disant « envers du décor ». Ces informations sont peut-être vraies, mais elles n’ont pas plus de validité que d’autres informations gratuites tant qu’on n’en a pas apporté la preuve.
    3) Votre ton exprime une révolte quant au niveau de prix pratiqué par la marque UGG. Et une révolte quant au snobisme qui prévaut en Europe. C’est votre droit. Inutile pour autant d’insulter notre magazine ou nos lecteurs, qui ne vous ont absolument rien fait.
    4) Nous ne nous sentons aucunement concernés par les critiques et la révolte que vous exprimez. Nous n’avons jamais ordonné à nos lecteurs d’acheter des bottes de la marque UGG. Nous publions même régulièrement des articles permettant à nos lecteurs de trouver des bottes au style semblable à petits prix. Le seul objet de cet article est de mettre en garde nos lecteurs contre des sites frauduleux qui peuvent abuser de leur naïveté. Et le nombre de témoignages que nous recevons montre qu’il existe bel et bien des arnaques.
    5) Pour finir, nous précisons que nous avons bien reçu votre second commentaire, au ton tout aussi ordurieux – voire plus – que le premier. Vous faites visiblement partie des gens qui considèrent que, sous couvert de « liberté d’expression », on peut cracher à la face du monde et injurier n’importe qui sans raison. Nous n’avons pas la même conception de la liberté d’expression. Nous n’avons visiblement pas non plus la même conception de l’orthographe-grammaire, comme en témoigne votre effarant discours ponctué d’innombrables fautes, qui ferait sans doute blêmir le Ministère de l’Education Nationale. Nous avons toujours été soucieux de la liberté d’expression, mais sommes aussi soucieux du respect des autres lecteurs. Votre commentaire est en rupture totale avec nos principes de fonctionnement. Aussi, nous ne publierons plus aucun autre commentaire de votre part qui se situerait dans la lignée des premiers que nous avons reçus. Nous vous invitons à déverser votre rage et votre vulgarité sur d’autres supports plus en adéquation avec votre conception de la liberté d’expression.
    Sincères Salutations.

  5. Je réalise que je me suis aussi faite avoir . Ça fait 2 semaines que j’ai commandé j’ai été prélevé de 82 au lieu de 76 euros. Et j’ai reçu un mail de confirmation et depuis plus aucune nouvelle… vraiment dégoûtée

  6. Ce site (bottesclassiques.com) vend des ugg aux alentours des 80€ je me pose la question si ce n est pas une arnaque pouvez vous m aider a y repondre sachant que je n ai rien commandé pour l instant et que j ai découvert ce site grâce a une page de publicité sur le web…

  7. Bonjour, merci pour votre message. Vous avez bien fait de ne pas commander, ce site est typique des sites de contrefaçons (pas d’adresse, pas de téléphone). Dans le pire des cas, vous risquez de voir votre carte bleue débitée, mais vous ne recevrez jamais aucun produit. Dans le meilleur des cas, vous recevrez des contrefaçons, et vous les aurez payées bien trop cher pour leur qualité très médiocre. Cordialement, la Rédaction.

  8. Bonjour,

    J’ai lu avec attention vos conseils pour se protéger des arnaques, effectivement entre 190€ et 64€ il y a une grosse différence ! hier j’ai ouvert une pub du site voguesnowbootsfr.com que j’avais au milieu des publications de Facebook. J’avoue que j’ai failli craquer mais heureusement la nuit porte conseil et aujourd’hui après quelques recherches , je n’ai rien trouvé rien sur cette entreprise , le site est en anglais sauf les onglets (homme, femme, enfant, accessoire en français), il n’y a ni téléphone , ni adresse . l’adresse ip est : frsnowbootsonline.com alors que le website est : voguesnowbootsfr.com
    Qu’en pensez-vous, car c’est effectivement très alléchant, les modèles proposés ont l’air très bien et le prix très attractif…
    Merci d’avance pour votre avis.

    Mathilde

  9. Bonjour, merci pour votre message. Nous nous réjouissons que vous ayez lu nos conseils avec attention, mais visiblement, vous n’avez pas suivi le conseil n°6, qui est de vérifier notre liste de sites frauduleux. En effet, le site frsnowbootsonline.com y est listé, depuis longtemps déjà ! Donc, bien évidemment, nous ne pouvons que vous recommander d’éviter ces sites à tout prix. Merci de nous avoir signalé l’autre site, nous l’avons ajouté à notre liste. Cordialement, la Rédaction.

  10. Bonjour à tous,

    Bein voilà, moi je viens de comprendre, grâce à votre article, que je me suis faite arnaquée. Je commande souvent en ligne et je n’avais jamais eu de problème. Mais là, en effet, j’ai bien vérifié: un prix dérisoire par rapport à l’original, pas de numéro de téléphone, une adresse « hotmail », un prélèvement et RIEN…

    Par contre, l’adresse sur laquelle j’ai commandé n’est pas dans votre liste. Alors, n’hésitez pas à rajouter: weberland.be

    Merci pour cet article, au moins, j’en ai fini avec cette attente.. La frustration par contre… (aie aie aie)

    Bonne journée.

    Sarah

  11. Bonjour, Merci pour vos conseils car j’ai bien failli me faire avoir. Le site bootsofficial semble être une arnaque, il présente tous les signes que vous avez indiqués. Je vais me rabattre sur la marque les tropeziennes par M. Belarbi qui fait de jolies bottines fourrées aussi.
    Bonne continuation

  12. Bonjour, merci pour votre commentaire. Ce qui nous fait plaisir, c’est que vous l’ayez vu AVANT d’acheter ! D’habitude, nous recevons des commentaires d’internautes qui découvrent nos conseils APRES s’être fait arnaquer… Alors bravo pour votre prudence ! Cordialement, La Rédaction.

  13. Bonsoir,
    j’ai commandé sur brandalley et en vue de certains commentaires,je m’inquiète.
    J’ai commandé des uggs.
    Puis je faire confiance à ce site?
    Cdt
    Francine

  14. Bonjour Francine, à notre connaissance, vous n’avez aucune raison de vous inquiéter car Brandalley est une boutique sérieuse et renommée. Vous avez certainement commandé vos bottes UGG lors d’une vente privée. A priori, les produits proposés par Brandalley sont dignes de confiance. Mais il est vrai qu’on est toujours en droit de s’interroger quand les tarifs sont très alléchants. Cordialement, La Rédaction.

  15. Bonjour,
    Je suis tombée sur le site « snowsboots.com » qui n’est pas répertorié dans votre liste. Vu les prix pratiqués, je suppose qu’il s’agit de contrefaçon.

    En tout cas merci pour vos conseils, ces prix si bas m’ont interpellée et j’aime bien vérifier donc un grand MERCI.

    Cordialement

  16. Bonjour, bravo pour votre vigilance, et merci de nous avoir signalé ce site. Nous l’ajoutons à la liste. Cordialement, La Rédaction.

  17. Bonjour

    J’aurai du lire votre article avant.
    J’ai commandé des Uggs sur le site tictail et bien sûr je n’ai pas reçu ma commande et le site du vendeur a été supprimé c’est ce que m’a confirmé tictail.
    Le débit s’est fait en Suisse avec des frais hors zone. Je tente de me faire remboursé avec la banque. Le vendeur avait des vidéo avec certificat d’authenticité et disait qu’elles étaient en soldes. Bien sûr l’adresse melinafareh@gmail.com n’existe plus!

  18. Bonjour suite à vos commentaires je me pose la question sur 2 sites lea-caen.fr et mlcambresis.fr qui vendent des UGG à prix très attractifs . Je me suis déjà fait avoir une fois alors si je pouvais l’éviter une nouvel fois.
    Cordialement
    Mme BARRAUD

  19. Bonjour Madame Barraud,
    merci de nous avoir signalé ces sites. Très honnêtement, nous nous demandons bien pourquoi vous hésitez à considérer ces sites comme des arnaques. Il suffit de lire la page « Qui sommes-nous » pour se rendre compte que c’est du grand n’importe quoi !!! Nous les ajoutons à notre liste. Cordialement, La Rédaction.

  20. Bonjour,
    merci pour votre article, dommage que je ne l’ai pas vu avant de faire la bêtise. J’ai commandé les bottes fourrées sur snowbootshut.net . J’ai attendu un mois pour les recevoir . Entre temps je leur ai posé la question sur la livraison et j’ai eu une réponse satisfaisante. Aujourd’hui j’ai reçu mes bottes et …..quelle déception. Sur leur page est indiqué comment rendre la marchandise. Qu’en pensez vous? J’ai envie d’essayer de récupérer mon argent.
    Cordialement
    Doris

  21. Bonjour, vous pouvez toujours essayer. Avec un peu de chance, peut-être accepteront-ils de vous rembourser ? De toute façon, qui ne tente rien n’a rien ! Cordialement, La Rédaction.

  22. j’ai commander des UGG sur le 72hprixcoutant et je viens de les recevoir .Elles ont été fabriqué en chine pour UGG. Ce sont des vrais au prix de 105 euro, mais modèle automne 2017 .Cela a mis du temps pour la livraison, le prix débité est OK ;livré par DHL .Elles viennent directement de Hong kong.

  23. Bonjour,
    Je suis tombée sur votre article, pleins de bons conseils. J’ai un très très gros apriori sur ce site : bootsblackfridays.com qui n’est pas répertorié dans votre liste. Vu les prix pratiqués, je soupçonne qu’il s’agit de contrefaçon, pouvez-vous me donner votre avis sur ce site?

    Bien cordialement
    Camille

  24. Bonjour, nous vous confirmons que ce site présente toutes les caractéristiques d’un site d’arnaque, vous faites bien de vous méfier ! Cordialement, La Rédaction.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here