Chaussures femmes Carmen Steffens, les autres escarpins à semelles rouges

chaussures femmes, Carmen Steffens, semelles rouges

chaussures femmes, Carmen Steffens, semelles rougesOn le sait depuis déjà quelques jours, Christian Louboutin qui avait envoyé au tribunal la maison Yves Saint Laurent pour plagiat a bel et bien perdu son procès : les semelles rouges du créateur ne peut pas être considérées comme une marque déposée. La décision de la cour de justice est sans appel et le gagnant de ce procès n’est pas seulement Yves Saint Laurent mais aussi toutes les marques qui ont reçu des avertissements de Christian Louboutin dont Carmen Steffens.

Défaite de Christian Louboutin : Carmen Steffens et ses chaussures femmes à semelles rouges jubile

 

Christian Louboutin n’était pas qu’en litige avec la maison Yves Saint Laurent. A chaque fois qu’il apercevait des chaussures femmes à semelles rouges dans une boutique, il envoyait un avertissement à celle-ci, lui indiquant de retirer ses modèles du marché. Le spécialiste brésilien de l’accessoire et des chaussures, Carmen Steffens en a fait l’expérience. La boutique parisienne avait en effet reçu il y a quelques mois un avertissement de la part de Christian Louboutin qui estimait que celle-ci ne pouvait plus créer de semelles rouges dans ses collections. Carmen Steffens n’a pas tenu compte de cette interdiction et a continué à produire des chaussures femmes à semelles rouges car seul Yves Saint Laurent a fait l’objet d’une action en justice à New York pour le même motif. La marque brésilienne suivait de près l’affaire, très concernée par le sujet. Car Carmen Steffens s’est toujours défendu du fait de plagier les fameuses semelles rouges de Christian Louboutin. En effet, depuis ses débuts en 1993, elle conçoit des semelles de toutes les couleurs et cela bien avant que la maison Louboutin ne veuille déposer les semelles rouges comme marque.

C’est donc avec jubilation que Mario Spaniol, le président de Carmen Steffens, suite à la décision irrévocable de la cour de justice de rejeter la plainte de Christian Louboutin, a fait savoir dans un communiqué qu’il s’agissait « d’une immense victoire pour les consommateurs du monde entier, ainsi que pour l’industrie de la mode en général« . La boutique parisienne ainsi que d’autres marques ayant reçu des avertissements de la part du créateur Christian Louboutin, peuvent donc continuer sereinement à fabriquer des chaussures femmes à semelles rouges dans l’avenir sans comparaître devant la justice.

Vous cherchez des chaussures femmes à semelles rouges Carmen Steffens ? Vous en trouverez surement dans le rayon escarpins de Galeries Lafayette.com.

Crédits photos : Hellocoton.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here