Cult, disciple de Converse ou pâle copie ?

Quelle est la différence entre un disciple et une simple copie ? Très mince. Cette dernière n’est qu’une reproduction exacte du modèle d’origine alors que le disciple suit la doctrine d’un maître en y apportant toutefois sa propre expérience et donc l’évolution qui en découle. Toujours pas clair ? Rien de mieux qu’un exemple, ici celui de Cult et de Converse.

« Un dessin vaut mieux que mille mots »

Si l’on s’en tient à la description qu’en fait Sarenza, le verdict est indéniable : Cult n’est qu’une pâle copie de Converse. Un design sobre et basique pour une jeunesse « fashion et décontract », des formes simples mais des détails travaillés, une qualitéincontestable et des prix à la hauteur de cette dernière (comptez de 119 à 139 euros) …

Sans influence, point d’évolution

Néanmoins, ilest impossible d’échapper à touteinfluence, surtout si l’on joue dans la cour du »sportswear chic », Converse étant un véritable leader en la matière. D’autant que seuls six modèles sont disponibles sur Sarenza. Difficile de juger face à une gamme aussi mince… Quoiqu’il en soit, on s’inspire toujours de ce qui est venu avant nous, une règle qui s’applique aussi bien aux plus grands dramaturges qu’auxplus vintages des marques desportswear. Que celles qui nese seraient jamais laissées influencer leur jettent la première pierre…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here