Escarpin : Le grand retour

Escarpin : on en a toujours besoin …

Eh oui, quoi qu’on en pense, l’escarpin est depuis toujours l’élément indispensable de nos placards à chaussures : tenue de tous les jours, entretien, soirée, funérailles, on le ressort en de multiples occasions. Il est d’ailleurs en passe de détrôner le sac à main ! Le Salon de la chaussure Midec de la semaine passée n’a fait que confirmer cette impression, qui s’était déjà fait sérieusement sentir sur les podiums il y a quelques semaines. Selon Catherine Newey, directrice du marché accessoires luxe du Printemps, c’est le soulier qui conditionne désormais le vestiaire : « Le mode de constitution de la tenue est désormais inversé : beaucoup de femmes décident des chaussures et y assortissent ensuite leur habillement. Le phénomène a débuté avec la vogue de la botte qui a relancé la jupe. Ensuite, la ballerine a entraîné dans son sillage le slim ». Exemple : Nathalie Montaldier-Hénocq, la directrice marketing du Printemps, « addict » assumée des escarpins en possède pas moins de 162 paires !

L’avènement de l’escarpin chez les femmes a même relégué la basket au placard, même chez les étudiantes. « Aujourd’hui, elles portent des talons en bottes ou en bottines. Le jean ou la minijupe ne se portent plus avec des talons plats. Il y a de l’audace dans l’air et les marques suivent très bien ce mouvement », analyse Guillemette Schlegel, consultante au bureau de style chaussure, maroquinerie et cuir. A la différence du sac à main, elle note que les premiers prix fonctionnent très bien dans la chaussure, de Zara à Bata en passant par Mellow Yellow. On serait bien les dernières à s’en plaindre !

escarpins noirs.jpg

Ci-dessus : des escarpins noirs Emanuela Passeri (on ne se refait pas) à trouver ici chez Yoox.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here