God save my Shoes, vous saurez tout sur les chaussures et les femmes le 4 octobre sur Canal+

godsavemyshoes

godsavemyshoesCombien de fois, alors que vous êtes tranquillement dans la rue avec votre bande de copines l’une d’elles s’arrêtent net, le nez contre une vitrine et le doigt pointé vers un objet encore non-identifié en hurlant : « Il me les faut ! « . Oui, on a toutes une amie comme ça ou on l’est nous-même mais la première fautive c’est la chaussure ! Pourquoi tant d’enthousiasme même si le dressing déborde, la carte bleue fume et la banquière pleure ? On ne se l’explique pas. C’est comme ça ! Voilà !

God Save My Shoes, mais de quoi ça parle ?

God Save My Shoes tente de justifier cet instinct basique mais typiquement féminin en donnant la parole à tous les acteurs qui font que la chaussure est. Ce film qui sera diffusé sur Canal+ le 4 octobre prochain explore la relation plus qu’intime qui unit les femmes à leurs chaussures en analysant tout l’aspect culturel, psychologique mais aussi le potentiel érotique de cette relation quasi-fusionnelle.god save my shoes canal+

Pourquoi les chaussures exercent tant de pouvoir sur les femmes ? Pourquoi beaucoup d’entre nous en deviennent des shoes addicts ? Voilà tant de questions que se posait Thierry Dahler, THE producteur. Pour répondre à ces questions, la réalisatrice et scénariste Julie Benasra n’a pas fait les choses à moitié. Pour son premier film-documentaire, cette franco-américaine a su s’entourer des plus grands. Beaucoup de people mais aussi de grands créateurs ont participé au projet. De Dita Von Teese en passant par Manolo Blahnik et Christian Louboutin, tous donnent leur vision de cette relation passionnelle et y trouvent même des explications, il leur arrive même d’exposer leur propre relation avec le soulier.

Pour tenter de comprendre pourquoi la chaussure exerce un tel pouvoir sur les femmes, God Save My Shoes s’est plongé au coeur même du psyché et des étagères à la Carrie Bradshow de quelques chanceuses. Nous parcourons d’ailleurs des dressings improbables avec des collectionneuses ayant jusqu’à 900 paires de chaussures à leur tableau de chasse. Aussi, pour évaluer la portée culturelle de la chaussure et se rendre compte de ce phénomène de société tous les « mondes » sont explorés : collectionneuses, simples amateurs, historiennes, psychologues, stars, rédactrices de mode et jusqu’aux fétichistes avec Midori…

God Save My Shoes est sur Canal+ mais aussi sur Sarenza

God Save My Shoes c’est « le film culte des shoes-addicts, pour les shoes-addicts ». Il fallait forcément un vendeur de chaussures dans le coup ! C’est donc Sarenza qui prend la main avec une opération complètement axée autour de la sortie du film sur Canal+ et une exclusivité Sarenza : le DVD en vente sur le site dès le lendemain de la diffusion du documentaire sur la chaine cryptée.

god save my shoes

La boutique de chaussures en ligne ouvre tout une partie de son site à l’évènement God Save My Shoes. Vous y trouverez des vidéos, les principaux people participants au documentaire et bien sûr une présentation du projet. Tout ça pour dire que vous, lectrice fan de chaussures, si vous voulez rêver, n’oubliez pas de regarder God Save My Shoes sur Canal+ le 4 octobre. Vous serez complètement éblouie, ébahie voire même baveuse devant votre écran.

Si vous loupez le coche ou si simplement vous n’avez pas Canal+, rendez-vous chez Sarenza.com/godsavemyshoes pour des vidéos ou pour vous procurer le DVD dès le lendemain !

God Save My Shoes : la bande Annonce

Pour vous faire plaisir, un petit avant goût de ce qui vous attend la semaine prochaine…

 

Avis à toutes les Carrie Bradshow qui sommeillent en chacune de nous, vos yeux vont briller ! Si le film vous donne envie de craquer, sachez qu’il existe des sites où vous trouverez de la haute couture et de VRAIES Louboutin moins chères, on veut des noms hein ? MyThereza.com, un site allemand où vous trouverez des fins de collections luxe et de VRAIES Louboutin et TheOutnet.com, tout pareil mais en version anglaise et ne vous inquiétez pas, ils livrent en France (bah oui, on vous aurait pas fait ça…). On a plus qu’à vous souhaitez de vous éclater !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here