Louboutin au Crazy Horse : première vidéo et indignation d’un groupe catholique

Louboutin au Crazy Horse

Louboutin au Crazy HorseCe soir démarre la première de « Feu », le spectacle tant attendu du célèbre chausseur, Christian Louboutin, au Crazy Horse. Le show n’a même pas encore commencé, qu’il crée déjà la polémique auprès d’intégristes chrétiens, scandalisés notamment par l’un des tableaux mis en scène, représentant une none s’effeuillant, chaussée de bottes à talons aiguilles. Nous vous proposons par ailleurs de visionner la première vidéo du spectacle du grand designer qui se déroulera du 5 mars au 31 mai prochain.

Depuis plus 20 ans, Christian Louboutin sublime la silhouette de la femme avec ses beaux souliers à semelles rouges. Souvent imités, jamais égalés, les Louboutins sont les chaussures dont rêvent toutes le femmes. Invité par le Crazy Horse parisien, Louboutin signe, aujourd’hui, quatre tableaux pour une revue temporaire, mettant en scène des « Crazy girls » chaussées de paires de Louboutin spécialement créées pour mettre en exergue la cambrure de leur corps de danseuse. Le créateur dit s’être concentré sur la partir inférieure du corps afin que le langage des jambes, des cuisses et des fesses des danseuses puissent s’exprimer.

Le designer signe donc 4 tableaux, en collaboration avec la danseuse et chorégraphe depuis douze ans au Crazy, Psykko, de son vrai nom Patricia Folly. Inspiré par la peinture espagnole de XVIII de Zurbaran au hip-hop, par les graffitis de Jean-Michel Basquiat et des photographies de Robert Mapplethorpe, Christian Louboutin réalise là un spectacle unique à travers 4 tableaux.

Nous vous invitons, par ailleurs, à lire un de nos articles précédents sur le spectacle  Christian Louboutin au Crazy Horse Saloon : des femmes nues et des semelles rouges

Les 4 tableaux de Louboutin au Crazy Horse

Le premier tableau, « La pénitente » met en scène une religieuse pénitente en bottes à talons aiguilles à semelles rouges et vêtue d’une robe de bure, interrogeant un crâne humain avant de s’effeuiller et d’enjamber un prie-dieu de manière très suggestive. Des croix chrétiennes sont alors projetées sur son corps dénudé. C’est d’ailleurs cette scène qui met actuellement le « Feu » au poudre chez les chrétien fondamentalistes. Le deuxième tableau, « Teasing » représente un solo historique du Crazy Horse faisant référence à Basquiat, artiste peintre américain d’origine Haïtienne et portoricaine, et au vaudou, animés des projections vidéo colorées du scénographe Gilles Papain. Suit un troisième tableau d’ensemble du nom de « Mastéroïde » réunissant dix danseuses dans un combat sororale du chausson-pointe contre le talon aiguille. Le show se termine en battle hip-hop avec un final nommé « West Side Crazy », mis en musique par Swiss Beatz, célèbre DJ et rappeur américain et marié à Alicia Keys. Les « Crazy girls » dévêtues sont mises en valeur par le créateur britannique Marc Fast.

Nous vous présentons la première vidéo tirée de cette revue de Louboutin au Crazy Horse, qui promet d’ores et déjà, d’être un grand show.

L’indignation d’un groupe de catholiques fondamentalistes

Un mouvement de fondamentalistes chrétiens baptisé Civitas a appelé, vendredi dernier, les chrétiens à réagir au spectacle de Louboutin au Crazy Horse. En effet, le groupe  de traditionalistes juge certaines scènes blasphématoires et provocantes à l’égard de la religion Chrétienne. Afin d’interdire le spectacle, un harcèlement continu a été prévu à l’encontre de Christian Louboutin. Le groupe demande même aux chrétiens de boycotter le show en manifestant leur révolte par tous les moyens, courrier, téléphone, mail ou fax et les invite même à faire part de leur mécontentement dans les boutiques du créateur.

Avec cette polémique, le spectacle qui démarre ce soir s’annonce mouvementé. Notez bien « Feu » par Louboutin se déroulera du 5 mars au 31 mai prochain au Crazy Horse.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here