Porter des talons hauts à 15 ans ?

Votre fille ne portait que des Skechers, et vous la tanniez pour qu’elle féminise son look. Seulement, vous pensiez bottines plates, ballerines trendy, ou mocassins tous doux. Quand elle vous a demandé ces superbes escarpins plateaux à talons aiguilles de 12 centimètres, vous avez cru vous évanouir. Et vous n’aviez pas tout à fait tort non plus « Les problèmes de déformation proviennent du port intensif et prolongé des talons hauts. La femme qui commence à porter des talons hauts dès l’âge de 15-20 ans risque de souffrir de ce problème à 35-40 ans. » (Télé-Québec).
Non pas que vous refusiez à tout prix qu’elle grandisse et accède à la féminité. Talons hauts et regard revolver, oui, mais pas n’importe comment.
Avant de penser à la mode, il faut savoir que le pied en pleine croissance nécessite un respect particulier : tout traumatisme pourrait avoir des effets à long terme. D’abord, on ne passe pas du jour au lendemain à des talons hauts (sinon, bonjour la douleur !) : on prend de la hauteur petit à petit. Ensuite, le maximum est 6 centimètres de talon assez stable (talon carré, assez large), à alterner avec des petits talons (deux centimètres), et des chaussures plates, voire des chaussures compensées. Les chaussures à talons plus hauts que 6 centimètres doivent êtres réservées à des occasions exceptionnelles.
A partir de cela, laissez-lui une certaine marge de liberté, essentielle à cet âge : allez regarder avec elle les sites en ligne, pour choisir ensembles un modèle qu’elle ne trouvera pas ringard, et que vous ne jugerez pas tapageur…
  • Petits talons
Avecleurs talons de 4 centimètres,ces bottines tendance peuvent être portées tous les jours, d’autant que le modèle est assez solide, en cuir brut. Un bon début, féminin juste comme il faut. Rizzo crème, noir, ou marron, 99 euros, chez Sarenza.
  • Talons moyens
Ces low boots à talons compensés, en cuir noir brillant, zippées, ont une longueur d’avance sur la tendance, et sont parfaites pour apprendre facilement à marcher chaut perchée… Elora de Mellow Yellow, chez Sarenza
  • Talons vertigineux : pour les soirs de fête seulement !
Féminins, acidulés, gais et glamour, ces escarpins à talon aiguille Mellow Yellow, ajourés de jour, feront une reine d’un soir (Sarenza).
Merci à Le Figaro à qui nous avons emprunté leur photo. L’article « Tout sauf des baskets » dont celle-ci est tirée, nous a beaucoup plu.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here