Spartoo aide ses clients à trouver leurs chaussures et à faire baisser son taux de retours

Spartoo fait partie des leaders français de la vente de chaussures. Pour être premier, il faut bien sûr attirer plus de trafic sur son site que ses concurrents. Mais en plus, il faut pouvoir convertir ces visiteurs en acheteurs.
L’intérêt de Spartoo est donc de tout faire pour aider les internautes à trouver sur son site des chaussures qui leur conviennent.
En outre, cela permet de diminuer le taux de retour de marchandise, qui est un facteur déterminant de la bonne santé financière d’une entreprise de vente à distance.
Monsieur Boris Saragaglia, PDG de Spartoo, m’a fait le plaisir de répondre à mes questions sur ces outils mis à la disposition des internautes. Voici ce que j’en ai retiré :

Savoir envoyer la bonne pointure au client : Smart Size

Toute femme sait qu’un 37 chez une marque de chaussure est parfois un 371/2 ailleurs, voire un petit 38 ou même un grand 36. Cette incertitude est un frein à l’achat de chaussures sur internet, surtout s’il s’agit d’une marque qu’on ne possède pas encore dans son dressing.

Sur les forums, les questions du type sont récurrentes est « Comment taille Mellow Yellow ? » ou « Comment taillent des chaussures Guess ? », etc.

Pour y remédier, les bons sites de chaussures ont pris l’habitude préciser sur leurs fiches produits : « Taille normalement », « Prenez une pointure au-dessus de votre taille habituelle », etc.

Oui, mais comment établir cette équivalence entre des centaines de marque de chaussures ?
Spartoo a choisi d’utiliser une technologie innovante, primée par l’ANVAR (Agence Nationale de la Valorisation de la Recherche), pour répondre à ce défi.

Le logiciel de Spartoo, baptisé Smart Size, analyse les données issues de 2 sources. Tout d’abord, le site demande à ses clients de déclarer, sur une base volontaire, s’ils possèdent telle ou telle marque, et si oui, quelle est leur pointure dans cette marque.
La seconde source d’information repose sur l’analyse des retours de marchandise. Quand une cliente de Spartoo décide de retourner ses chaussures, il en indique les raisons sur un formulaire en ligne. Puis, elle peut choisir de les échanger contre une paire. Si elle avait commandé du 39 et que finalement elle opte pour du 38, on peut penser que cette marque taille plus grand que la normale.

Toute cette riche analyse, pour arriver sur le site, dans la description du produit, à écrire automatiquement et de manière assez fiable : « Prenez une pointure au-dessus de votre ppinure habituelle ». Pas mal, non ?

Non seulement cela aide les clients à choisir la bonne pointure, mais encore cela fait diminuer le taux de retour de marchandises. Je n’ai pas les chiffres de Spartoo, mais j’ai souvenir que les sites de cette sorte ont des taux de retour de l’ordre de 30%. On voit donc à quel point faire chuter ce taux peut être une question de vie ou de mort pour une entreprise de vente à distance.

Recommander des chaussures adaptées à l’internaute : Smart Choice

Quand on arrive sur un de site des chaussures tel que Spartoo, on n’a pas forcément déjà en tête un modèle précis de chaussures. Par exemple, je peux être à la recherche d’une paire d’escarpins sympas, pas trop chères et tendances. Ou bien ce sont des baskets cuir que j’ai en tête. Ou des chaussures vues sur un blog mules à talons. Ou je cherche la marque Inversion Femme sur Spartoo.

Bref, en passant d’une photo à l’autre de chaussures, je décris un certain parcours sur le site, pour finalement, peut-être, acheter une paire.

Spartoo enregistre ce parcours. Ainsi, lorsque je regarde une paire de chaussures sur le site, on me recommande automatiquement d’autres chaussures susceptibles de me plaire, grâce à l’analyse du comportement d’autres internautes et cliente de Spartoo.

Vous avez sans doute déjà vu ce type de recommandations à l’oeuvre, sur amazon.fr, par exemple. Il s’agit donc là de filtrage collaboratif, appliqué au monde de la chaussure. Il s’agit ici d’un logiciel développé en interne et nommé Smart Choice.

Cela permet de proposer à la cliente des modèles auxquels elle n’aurait peut-être pas pensé. De telles recommandations augmentent aussi le taux de conversion.

Faciliter le lèche-vitrine virtuel : Pikadeo

Le PDG de Spartoo me confiait que si on considère qu’une excellente boutique en ligne réussit à vendre à 2% de ses visiteurs, il reste que 98% des gens n’ont pas acheté.
En fait, il considère que 30% des visiteurs de son site arrivent là sans intention d’acheter, ni même de faire de recherche précise sur les chaussures.

Ces 30% de visiteurs sont des flâneurs du web, tout comme on peut flâner dans les rues. La démarche du PDG de Spartoo est alors de faire plaisir à ces internautes, en leur facilitant le lèche-vitrine virtuel.

C’est pourquoi la rubrique « En manque d’inspiration ? » a été créée. Elle permet de naviguer de manière visuelle et ludique parmi toute l’offre de Spartoo. C’est d’ailleurs l’occasion pour Spartoo de montrer que le site ne vend pas que des chaussures : on passe d’une paire de baskets à un sac à main, d’un manteau trendy à une paire de bottes.

Ainsi, on peut découvrir l’offre de Spartoo Addict, la place de marché de la mode, développée par Spartoo avec ses partenaires. Le logiciel derrière cette rubrique fonctionne aussi par affinité : si vous cliquez sur un produit, on vous en montre d’autres susceptibles de voir plaire également.

Ce logiciel a été développé par Pikadeo, une société innovante basée à Palaiseau, près de Paris.

Donc, entre Smart Size, Smart Choice et Pikadeo, Spartoo fait tout son possible pour aider l’internaute à trouver un article de mode qui lui plaise et donc pour qu’il ou elle dégaine sa carte bleue 😉

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here