Evitez les fashion faux-pas : quelles sont les 7 chaussures femmes d’été à bannir ?

chaussures femme à bannir

chaussures femme à bannirC’est un fait, durant l’été on se laisse parfois aller même côté mode.  En ce qui concerne les chaussures c’est pareil, on veut être bien dedans et en balade ou à la plage on se préoccupe moins de savoir à quoi nos petons ressemblent, du moment qu’il nous portent dans les activités relaxantes que l’on a prévu. Il y a pourtant des chaussures femmes d’été à bannir, oui même si la plupart du temps nos pieds sont en éventail, on n’est pas à l’abri d’un fashion faux pas.

En vacances ou en ville on privilégie le confort et on part du principe que pendant quelques temps on peut faire une pause.Voici quelques modèles dont on pourrait bien se passer en été, pour nos pieds ou encore pour nos yeux.

C’est peut être un peu fort mais il y a quand même des chaussures femmes d’été à bannir

  • Les chaussures Ugg

D’abord parce que ce n’est pas la saison. Oui au départ ce sont des chaussures de surfeuses afin qu’elles ne se fassent pas mal aux pieds sur le sable brulant et parce qu’elles absorbent l’humidité. Elles ont dérivé en chaussures d’hiver pour être au final portées n’importe où et à n’importe quelle saison… Donc en chaussons l’hiver peut être, mais PAS pour déambuler en soirée l’été.

chaussures femmes d’été à bannir

  • Les spartiates montantes

Elles faisaient sûrement fureur au temps d’Hercule et Russell Crowe les portent très bien dans Gladiator (même si ce n’est pas DU TOUT ce qu’on regarde) mais au 21ème siècle il y a mieux comme chaussures de sport ! Pas seulement parce que toutes ces lanières c’est compliqué à enfiler le matin ou qu’avec la chaleur nos mollets peuvent rapidement ressembler à du saucisson emballé, enfin si, pour ces deux raisons c’est déjà pas mal.

chaussures femme d'été à bannir

  • Les méduses

Parce qu’on a pas toute sa vie huit ans et qu’on ne mourra pas si on marque sur un rocher ou qu’un coquillage nous fait mal sur la plage. Surtout parce que notre maman ne nous oblige plus à la porter sous peine d’être privée des grandes eaux. Bref on peut sans complexe se débarrasser de nos méduses tailles adultes dénichées sur Internet pour pas trop cher. Dans la poubelle écologique bien sûr !

chaussures femmes d’été à bannir

  • Les tennis en toile

Le prix souvent ne fait pas trop mal. On sent bien dedans et le mieux c’est lorsque l’on est pieds nus avec. Mais on se mord les doigts le soir après une longue journée. En effet c’est inévitable chaussures en toile, pieds nus et chaleur c’est un cocktail explosif en terme d’odeur et ça part difficilement au lavage. A part si vous avez prévu une grosse boîte de talc, mieux vaut éviter.

chaussures femmes d’été à bannir

  • Les claquettes

C’est une parade pour celles qui aiment marcher pieds nus. Elles sont plus que légères et vos pieds respirent. Le problème est que si vous ne marchez pas pieds nus dans la rue et en évitez beaucoup d’inconvénients, le résultats et presque le même, vos pieds se prennent toute la poussière de la rue, en ville on peut finir avec les pieds noirs de pollution. Sans oublier qu’elles n’ont AUCUNE attache donc vous pouvez les perdre à tout moment et souvent pas les meilleurs.

chaussures femmes d’été à bannir

  • Les sabots

Le retour de la tendance Flower Power ne veut pas forcément dire vie ne autarcie dans le Larzac à élever des chèvres. Oui c’est l’environnement habituel des sabots. Le modèle original n’a grand chose d’esthétique et est peu confortable donc c’est possible de s’en passer.

chaussures femmes d’été à bannir

  • Les Crocs

Par où commencer ? La matière, la forme, les couleurs tellement flashy qu’on ne peut pas passer à côté ? Si vous avez décidé de vous rappeler vos méduses d’enfants, ce n’est pas un bon compromis. Comme les méduses les Crocs c’est pour les enfants et seulement à la plage, et encore…

chaussures femmes d’été à bannir

Le jugement parait peut être dur et on ne vous jettera pas la première pierre si on vous aperçoit dans la rue avec une de ces paires. Après un petit sondage à la rédaction on à remarquer qu’on possède tous au moins deux modèles de ces chaussures femme d’été à bannir. Au final le mieux c’est de se chausser comme on le sent, enfin…attention avec les tennis en toile quand même !

Crédits Photos : Sarenza.com

Zalando.fr

Priceminister.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here